Nouvelles recettes

10 idées fausses sur les troubles de l'alimentation

10 idées fausses sur les troubles de l'alimentation


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Cette semaine est la Semaine nationale de sensibilisation aux troubles de l'alimentation. Alors que la plupart d'entre nous considèrent l'image corporelle comme un sujet étrange et gênant, c'est un problème dont il faut parler. Presque tout le monde veut changer des aspects de son apparence physique, mais pour certaines personnes, ces désirs peuvent se transformer en une obsession chronique pour l'alimentation, la perte de poids et l'exercice. Les trois principaux troubles de l'alimentation sont l'anorexie mentale (caractérisée par une restriction drastique de l'apport calorique), la boulimie nerveuse (caractérisée par la consommation de grandes quantités d'aliments, puis leur purge en vomissant ou en faisant de l'exercice) et l'hyperphagie boulimique, qui ressemble à la boulimie, sans purge.

Alors que les gens peuvent plaisanter sur la consommation de quantités extrêmes d'aliments à la fois ou sur le fait d'essayer d'être « non », les troubles de l'alimentation sont très graves et souvent très mal compris. Pour améliorer votre compréhension des troubles de l'alimentation, nous avons répertorié 10 mythes démystifiés qui peuvent changer ce que vous pensez.

Mythe n°1 : Les personnes souffrant de troubles de l'alimentation sont vaniteuses.

C'est faux. Le plus souvent, les personnes qui développent des troubles de l'alimentation veulent simplement essayer un nouveau régime pour s'améliorer et pour quelques privilégiés, cela peut malheureusement se transformer en maladies incontrôlables. Cela ne signifie pas que les personnes souffrant de troubles de l'alimentation sont obsédées par elles-mêmes ou vaniteuses en aucun cas. De plus, la dépression, l'anxiété et les troubles de l'humeur sont extrêmement courants chez les personnes souffrant de troubles de l'alimentation, et ils surviennent généralement comme un moyen de contrôler d'autres problèmes.

Mythe n° 2 : Les gens choisissent d'avoir des troubles de l'alimentation. Ils ont juste besoin de s'en sortir.

Tout comme vous ne voudriez pas blâmer quelqu'un d'avoir de l'asthme ou un cancer, vous ne devriez pas blâmer quelqu'un d'avoir développé un trouble de l'alimentation. Des études ont montré que la génétique représente jusqu'à 80 % du risque de développer des troubles de l'alimentation.

Photo de Katherine Baker

Mythe n°3 : Les personnes anorexiques devraient déjà « se contenter de manger ».

Il est peut-être impossible de comprendre comment quelqu'un pourrait laisser passer une assiette de biscuits chauds, mais l'anorexie change littéralement le cerveau, fait de manger une chose très effrayante et émousse même les papilles gustatives. La nourriture n'est plus une source de plaisir.

Mythe n°4 : Les troubles de l'alimentation ne sont pas graves. Ils ne sont qu'une phase.

L'anorexie est le tueur psychiatrique #1, faisant plus de victimes que la dépression et le suicide. L'anorexie et la boulimie peuvent endommager de façon permanente les os, la santé reproductive et tous les principaux organes, y compris le cœur et le cerveau.

Mythe n°5 : Seules les filles peuvent avoir des troubles de l'alimentation.

Faux! Bien qu'ils soient plus fréquents chez les étudiantes, les hommes et les femmes de toutes origines et ethnies souffrent de troubles de l'alimentation et de problèmes d'image corporelle.

Mythe n°6 : Les personnes anorexiques ne mangent jamais.

Les personnes anorexiques mangent. Cependant, ils limitent considérablement la quantité de calories qu'ils peuvent consommer et font souvent de l'exercice comme des fous. Ce qui est le plus révélateur, ce sont les sentiments d'anxiété et de peur liés au contrôle de la prise alimentaire.

Mythe n°7 : La frénésie alimentaire n'est pas une réalité.

Tout le monde mange trop. Mais certaines personnes ont l'impression qu'elles ne peuvent pas se contrôler et fourreront beaucoup de nourriture dans leur corps en peu de temps et se sentiront incapables de s'arrêter, même si elles sont bourrées. C'est un vrai trouble et il ne faut pas l'ignorer.

Mythe n°8 : Mon ami est obsédé par la nourriture. Il n'y a aucun moyen qu'elle puisse avoir un trouble de l'alimentation.

En fait, un drapeau rouge pour un trouble de l'alimentation est une obsession soudaine et extrême pour la nourriture, la collecte de recettes et le fait de regarder la télévision sur la nourriture. Moins ils mangent de nourriture, plus ils veulent l'étudier.

Photo de Katherine Baker

Mythe n°9 : Je connais quelqu'un qui a des habitudes alimentaires vraiment étranges et obsessionnelles, mais il n'est pas trop maigre, donc ça doit aller.

Faux encore ! Même si quelqu'un n'a pas une insuffisance pondérale dangereuse, il se peut qu'il souffre d'une maladie nécessitant un traitement. Et parce que les boulimiques ne purgent pas la plupart des calories qu'ils consomment, ils ont souvent un poids normal ou peuvent même en prendre.

Mythe n°10 : Les troubles de l'alimentation sont difficiles à évoquer, alors c'est bien de les ignorer.

S'il est vrai que les troubles de l'alimentation sont un sujet délicat à discuter, si vous ou quelqu'un que vous connaissez présentez des signes ou des symptômes de troubles du comportement alimentaire, en parler est la première étape pour devenir plus heureux et en meilleure santé. Répondez à un questionnaire de diagnostic ici et trouvez des tonnes de ressources utiles sur le site Web national des troubles de l'alimentation, ou demandez de l'aide au centre de santé de votre école.

Le post 10 idées fausses sur les troubles de l'alimentation est apparu à l'origine sur Spoon University. Veuillez visiter Spoon University pour voir plus de messages comme celui-ci.


Idées fausses courantes sur les troubles de l'alimentation

Selon des études récentes, près de 30 millions d'Américains auront un trouble de l'alimentation à un moment donné de leur vie. En raison de ce nombre élevé de personnes touchées, il est important de bien comprendre la complexité des troubles de l'alimentation et les troubles anxieux qui les accompagnent généralement. Si vous ou un être cher tombez dans cette catégorie et souffrez d'un trouble de l'alimentation, il est temps d'obtenir le soulagement que vous méritez. Voici quelques éléments que tout le monde devrait savoir sur les troubles de l'alimentation et des conseils sur la façon de rechercher un traitement.

Comprendre les différents plans de traitement.

Il existe de nombreuses interventions pour aider quelqu'un s'il est aux prises avec un trouble de l'alimentation. L'une des meilleures options à poursuivre comme traitement des troubles de l'alimentation est la thérapie. En cas de doute, tournez-vous vers une thérapie pour recevoir l'aide individuelle d'un professionnel de la santé mentale compétent et compréhensif. Cette incroyable équipe de spécialistes du traitement travaille avec des patients souffrant d'anorexie, de boulimie, d'hyperphagie boulimique, de régimes compulsifs et de comportements d'exercice, et de dysmorphie corporelle.

Ce qui est génial, c'est qu'ils offrent une thérapie en ligne afin que vous obteniez l'aide dont vous avez besoin dans le confort de votre foyer. Lorsque vous cherchez un traitement pour les troubles de l'alimentation, vous travaillerez avec un thérapeute et des psychiatres qui ont les compétences nécessaires pour vous fournir le premier pas vers une vie plus équilibrée et plus saine. De cette façon, quel que soit le type de thérapie que vous choisissez, vous aurez le meilleur système de soutien pour créer une voie de rétablissement réussie.

Manger n'est pas le seul comportement impliqué.

L'une des idées fausses les plus courantes est que tous les troubles de l'alimentation impliquent l'action de manger. Bien que ces troubles de l'alimentation comme l'anorexie mentale, la boulimie nerveuse et l'hyperphagie boulimique impliquent tous la nourriture d'une manière ou d'une autre, de nombreux troubles ne le font pas. Beaucoup sont enracinés de manière obsessionnelle-compulsive, qui est liée au TOC, un trouble anxieux courant. Lorsqu'une personne souffre de TOC, elle est obsédée par une sensation particulière, des pensées ou des idées indésirables. Ce processus est en fait assez similaire pour ceux qui sont aux prises avec des troubles de l'alimentation qui tournent autour de votre image corporelle ou de votre poids corporel. Pour être précis, l'un de ces troubles est la dysmorphie corporelle. Ceux qui reçoivent un diagnostic de dysmorphie corporelle ne peuvent pas arrêter de penser à une partie particulière de leur image corporelle. Ces pensées accablantes vous empêchent de continuer tout au long de la journée sans être rassuré ou constamment obsédé par le défaut perçu.

L'objectif est que vous vous sentiez à l'aise dans votre peau et libéré de ce problème de santé mentale accablant. Une fois que vous avez commencé votre traitement, achetez des vêtements dans lesquels vous vous sentez en confiance. Ajoutez l'un de ces soutiens-gorge à couverture complète, des vêtements confortables que vous aimez et une nouvelle tenue qui vous rappelle à quel point vous êtes incroyable, même pendant que vous naviguez dans ce processus.

Les troubles alimentaires n'affectent que les femmes.

C'est un stéréotype ignorant de penser que les femmes sont le seul groupe démographique à lutter contre les troubles de l'alimentation. Il est en fait rapporté que les hommes représentent 10 millions de la population enregistrée qui souffre d'un trouble de l'alimentation. Avec ce fait à l'esprit, il est essentiel de reconnaître que tout le monde mérite un traitement efficace et une aide professionnelle, quel que soit son sexe. Ce domaine est particulièrement difficile à naviguer pour les jeunes hommes, car il existe de nombreux stigmates lorsqu'un homme se soucie de son image corporelle.

Cependant, cela ne devrait jamais vous dissuader de rechercher les niveaux de soins que vous ou votre proche méritez. Si vous veillez sur votre enfant ou votre frère ou votre sœur, souvenez-vous de ces symptômes de trouble afin de pouvoir intervenir correctement si nécessaire. Pour les adolescents, n'oubliez pas de demander une assistance en santé mentale et même éventuellement des conseils nutritionnels. De cette façon, vous êtes en mesure de former un plan de traitement qui fonctionne pour vous.


Idées fausses courantes sur les troubles de l'alimentation

Selon des études récentes, près de 30 millions d'Américains auront un trouble de l'alimentation à un moment donné de leur vie. En raison de ce nombre élevé de personnes touchées, il est important de bien comprendre la complexité des troubles de l'alimentation et les troubles anxieux qui les accompagnent généralement. Si vous ou un être cher tombez dans cette catégorie et souffrez d'un trouble de l'alimentation, il est temps d'obtenir le soulagement que vous méritez. Voici quelques éléments que tout le monde devrait savoir sur les troubles de l'alimentation et des conseils sur la façon de rechercher un traitement.

Comprendre les différents plans de traitement.

Il existe de nombreuses interventions pour aider quelqu'un s'il est aux prises avec un trouble de l'alimentation. L'une des meilleures options à poursuivre comme traitement des troubles de l'alimentation est la thérapie. En cas de doute, tournez-vous vers une thérapie pour recevoir l'aide individuelle d'un professionnel de la santé mentale compétent et compréhensif. Cette incroyable équipe de spécialistes du traitement travaille avec des patients qui souffrent d'anorexie, de boulimie, d'hyperphagie boulimique, de régimes compulsifs et de comportements d'exercice, et de dysmorphie corporelle.

Ce qui est génial, c'est qu'ils offrent une thérapie en ligne afin que vous obteniez l'aide dont vous avez besoin dans le confort de votre foyer. Lorsque vous cherchez un traitement pour les troubles de l'alimentation, vous travaillerez avec un thérapeute et des psychiatres qui ont les compétences nécessaires pour vous fournir le premier pas vers une vie plus équilibrée et plus saine. De cette façon, quel que soit le type de thérapie que vous choisissez, vous aurez le meilleur système de soutien pour créer une voie de rétablissement réussie.

Manger n'est pas le seul comportement impliqué.

L'une des idées fausses les plus courantes est que tous les troubles de l'alimentation impliquent l'action de manger. Bien que ces troubles de l'alimentation comme l'anorexie mentale, la boulimie nerveuse et l'hyperphagie boulimique impliquent tous la nourriture d'une manière ou d'une autre, de nombreux troubles ne le font pas. Beaucoup sont enracinés de manière obsessionnelle-compulsive, qui est liée au TOC, un trouble anxieux courant. Lorsqu'une personne souffre de TOC, elle est obsédée par une sensation particulière, des pensées ou des idées indésirables. Ce processus est en fait assez similaire pour ceux qui sont aux prises avec des troubles de l'alimentation qui tournent autour de votre image corporelle ou de votre poids corporel. Pour être précis, l'un de ces troubles est la dysmorphie corporelle. Ceux qui reçoivent un diagnostic de dysmorphie corporelle ne peuvent pas arrêter de penser à une partie particulière de leur image corporelle. Ces pensées accablantes vous empêchent de continuer tout au long de la journée sans être rassuré ou constamment obsédé par le défaut perçu.

L'objectif est que vous vous sentiez à l'aise dans votre peau et libéré de ce problème de santé mentale accablant. Une fois que vous avez commencé votre traitement, achetez des vêtements dans lesquels vous vous sentez en confiance. Ajoutez l'un de ces soutiens-gorge à couverture complète, des vêtements confortables que vous aimez et une nouvelle tenue qui vous rappelle à quel point vous êtes incroyable, même pendant que vous naviguez dans ce processus.

Les troubles alimentaires n'affectent que les femmes.

C'est un stéréotype ignorant de penser que les femmes sont le seul groupe démographique à lutter contre les troubles de l'alimentation. Il est en fait rapporté que les hommes représentent 10 millions de la population enregistrée qui souffre d'un trouble de l'alimentation. Avec ce fait à l'esprit, il est essentiel de reconnaître que tout le monde mérite un traitement efficace et une aide professionnelle, quel que soit son sexe. Ce domaine est particulièrement difficile à naviguer pour les jeunes hommes, car il existe de nombreux stigmates lorsqu'un homme se soucie de son image corporelle.

Cependant, cela ne devrait jamais vous dissuader de rechercher les niveaux de soins que vous ou votre proche méritez. Si vous veillez sur votre enfant ou votre frère ou votre sœur, souvenez-vous de ces symptômes de trouble afin de pouvoir intervenir correctement si nécessaire. Pour les adolescents, n'oubliez pas de demander une assistance en santé mentale et même éventuellement des conseils nutritionnels. De cette façon, vous êtes en mesure de former un plan de traitement qui fonctionne pour vous.


Idées fausses courantes sur les troubles de l'alimentation

Selon des études récentes, près de 30 millions d'Américains auront un trouble de l'alimentation à un moment donné de leur vie. En raison de ce nombre élevé de personnes touchées, il est important de bien comprendre la complexité des troubles de l'alimentation et les troubles anxieux qui les accompagnent généralement. Si vous ou un être cher tombez dans cette catégorie et souffrez d'un trouble de l'alimentation, il est temps d'obtenir le soulagement que vous méritez. Voici quelques éléments que tout le monde devrait savoir sur les troubles de l'alimentation et des conseils sur la façon de rechercher un traitement.

Comprendre les différents plans de traitement.

Il existe de nombreuses interventions pour aider quelqu'un s'il est aux prises avec un trouble de l'alimentation. L'une des meilleures options à poursuivre comme traitement des troubles de l'alimentation est la thérapie. En cas de doute, tournez-vous vers une thérapie pour recevoir l'aide individuelle d'un professionnel de la santé mentale compétent et compréhensif. Cette incroyable équipe de spécialistes du traitement travaille avec des patients souffrant d'anorexie, de boulimie, d'hyperphagie boulimique, de régimes compulsifs et de comportements d'exercice, et de dysmorphie corporelle.

Ce qui est génial, c'est qu'ils offrent une thérapie en ligne afin que vous obteniez l'aide dont vous avez besoin dans le confort de votre foyer. Lorsque vous cherchez un traitement pour les troubles de l'alimentation, vous travaillerez avec un thérapeute et des psychiatres qui ont les compétences nécessaires pour vous fournir le premier pas vers une vie plus équilibrée et plus saine. De cette façon, quel que soit le type de thérapie que vous choisissez, vous aurez le meilleur système de soutien pour créer une voie de rétablissement réussie.

Manger n'est pas le seul comportement impliqué.

L'une des idées fausses les plus courantes est que tous les troubles de l'alimentation impliquent l'action de manger. Bien que ces troubles de l'alimentation comme l'anorexie mentale, la boulimie nerveuse et l'hyperphagie boulimique impliquent tous la nourriture d'une manière ou d'une autre, de nombreux troubles ne le font pas. Beaucoup sont enracinés de manière obsessionnelle-compulsive, qui est liée au TOC, un trouble anxieux courant. Lorsqu'une personne souffre de TOC, elle est obsédée par une sensation particulière, des pensées ou des idées indésirables. Ce processus est en fait assez similaire pour ceux qui sont aux prises avec des troubles de l'alimentation qui tournent autour de votre image corporelle ou de votre poids corporel. Pour être précis, l'un de ces troubles est la dysmorphie corporelle. Ceux qui reçoivent un diagnostic de dysmorphie corporelle ne peuvent pas arrêter de penser à une partie particulière de leur image corporelle. Ces pensées accablantes vous empêchent de continuer tout au long de la journée sans être rassuré ou constamment obsédé par le défaut perçu.

L'objectif est que vous vous sentiez à l'aise dans votre peau et libéré de ce problème de santé mentale accablant. Une fois que vous avez commencé votre traitement, achetez des vêtements dans lesquels vous vous sentez en confiance. Ajoutez l'un de ces soutiens-gorge à couverture complète, des vêtements confortables que vous aimez et une nouvelle tenue qui vous rappelle à quel point vous êtes incroyable, même pendant que vous naviguez dans ce processus.

Les troubles alimentaires n'affectent que les femmes.

C'est un stéréotype ignorant de penser que les femmes sont le seul groupe démographique à lutter contre les troubles de l'alimentation. Il est en fait rapporté que les hommes représentent 10 millions de la population enregistrée qui souffre d'un trouble de l'alimentation. Avec ce fait à l'esprit, il est essentiel de reconnaître que tout le monde mérite un traitement efficace et une aide professionnelle, quel que soit son sexe. Ce domaine est particulièrement difficile à naviguer pour les jeunes hommes, car il existe de nombreux stigmates lorsqu'un homme se soucie de son image corporelle.

Cependant, cela ne devrait jamais vous dissuader de rechercher les niveaux de soins que vous ou votre proche méritez. Si vous veillez sur votre enfant ou votre frère ou votre sœur, souvenez-vous de ces symptômes de trouble afin de pouvoir intervenir correctement si nécessaire. Pour les adolescents, n'oubliez pas de demander une assistance en santé mentale et même éventuellement des conseils nutritionnels. De cette façon, vous êtes en mesure de former un plan de traitement qui fonctionne pour vous.


Idées fausses courantes sur les troubles de l'alimentation

Selon des études récentes, près de 30 millions d'Américains auront un trouble de l'alimentation à un moment donné de leur vie. En raison de ce nombre élevé de personnes touchées, il est important de bien comprendre la complexité des troubles de l'alimentation et les troubles anxieux qui les accompagnent généralement. Si vous ou un être cher tombez dans cette catégorie et souffrez d'un trouble de l'alimentation, il est temps d'obtenir le soulagement que vous méritez. Voici quelques éléments que tout le monde devrait savoir sur les troubles de l'alimentation et des conseils sur la façon de rechercher un traitement.

Comprendre les différents plans de traitement.

Il existe de nombreuses interventions pour aider quelqu'un s'il est aux prises avec un trouble de l'alimentation. L'une des meilleures options à poursuivre comme traitement des troubles de l'alimentation est la thérapie. En cas de doute, tournez-vous vers une thérapie pour recevoir l'aide individuelle d'un professionnel de la santé mentale bien informé et compréhensif. Cette incroyable équipe de spécialistes du traitement travaille avec des patients qui souffrent d'anorexie, de boulimie, d'hyperphagie boulimique, de régimes compulsifs et de comportements d'exercice, et de dysmorphie corporelle.

Ce qui est génial, c'est qu'ils offrent une thérapie en ligne afin que vous obteniez l'aide dont vous avez besoin dans le confort de votre foyer. Lorsque vous cherchez un traitement pour les troubles de l'alimentation, vous travaillerez avec un thérapeute et des psychiatres qui ont les compétences nécessaires pour vous fournir le premier pas vers une vie plus équilibrée et plus saine. De cette façon, quel que soit le type de thérapie que vous choisissez, vous aurez le meilleur système de soutien pour créer une voie de rétablissement réussie.

Manger n'est pas le seul comportement impliqué.

L'une des idées fausses les plus courantes est que tous les troubles de l'alimentation impliquent l'action de manger. Bien que ces troubles de l'alimentation comme l'anorexie mentale, la boulimie nerveuse et l'hyperphagie boulimique impliquent tous la nourriture d'une manière ou d'une autre, de nombreux troubles ne le font pas. Beaucoup sont enracinés de manière obsessionnelle-compulsive, qui est liée au TOC, un trouble anxieux courant. Lorsqu'une personne souffre de TOC, elle est obsédée par une sensation particulière, des pensées ou des idées indésirables. Ce processus est en fait assez similaire pour ceux qui sont aux prises avec des troubles de l'alimentation qui tournent autour de votre image corporelle ou de votre poids corporel. Pour être précis, l'un de ces troubles est la dysmorphie corporelle. Ceux qui reçoivent un diagnostic de dysmorphie corporelle ne peuvent pas arrêter de penser à une partie particulière de leur image corporelle. Ces pensées accablantes vous empêchent de continuer tout au long de la journée sans être rassuré ou constamment obsédé par le défaut perçu.

L'objectif est que vous vous sentiez à l'aise dans votre peau et libéré de ce problème de santé mentale accablant. Une fois que vous avez commencé votre traitement, achetez des vêtements dans lesquels vous vous sentez en confiance. Ajoutez l'un de ces soutiens-gorge à couverture complète, des vêtements confortables que vous aimez et une nouvelle tenue qui vous rappelle à quel point vous êtes incroyable, même pendant que vous naviguez dans ce processus.

Les troubles alimentaires n'affectent que les femmes.

C'est un stéréotype ignorant de penser que les femmes sont le seul groupe démographique à lutter contre les troubles de l'alimentation. Il est en fait rapporté que les hommes représentent 10 millions de la population enregistrée qui souffre d'un trouble de l'alimentation. Avec ce fait à l'esprit, il est essentiel de reconnaître que tout le monde mérite un traitement efficace et une aide professionnelle, quel que soit son sexe. Ce domaine est particulièrement difficile à naviguer pour les jeunes hommes, car il existe de nombreux stigmates lorsqu'un homme se soucie de son image corporelle.

Cependant, cela ne devrait jamais vous dissuader de rechercher les niveaux de soins que vous ou votre proche méritez. Si vous veillez sur votre enfant ou votre frère ou votre sœur, souvenez-vous de ces symptômes de trouble afin de pouvoir intervenir correctement si nécessaire. Pour les adolescents, n'oubliez pas de demander une assistance en santé mentale et même éventuellement des conseils nutritionnels. De cette façon, vous êtes en mesure de former un plan de traitement qui fonctionne pour vous.


Idées fausses courantes sur les troubles de l'alimentation

Selon des études récentes, près de 30 millions d'Américains auront un trouble de l'alimentation à un moment donné de leur vie. En raison de ce nombre élevé de personnes touchées, il est important de bien comprendre la complexité des troubles de l'alimentation et les troubles anxieux qui les accompagnent généralement. Si vous ou un être cher tombez dans cette catégorie et souffrez d'un trouble de l'alimentation, il est temps d'obtenir le soulagement que vous méritez. Voici quelques éléments que tout le monde devrait savoir sur les troubles de l'alimentation et des conseils sur la façon de rechercher un traitement.

Comprendre les différents plans de traitement.

Il existe de nombreuses interventions pour aider quelqu'un s'il est aux prises avec un trouble de l'alimentation. L'une des meilleures options à poursuivre comme traitement des troubles de l'alimentation est la thérapie. En cas de doute, tournez-vous vers une thérapie pour recevoir l'aide individuelle d'un professionnel de la santé mentale compétent et compréhensif. Cette incroyable équipe de spécialistes du traitement travaille avec des patients qui souffrent d'anorexie, de boulimie, d'hyperphagie boulimique, de régimes compulsifs et de comportements d'exercice, et de dysmorphie corporelle.

Ce qui est génial, c'est qu'ils offrent une thérapie en ligne afin que vous obteniez l'aide dont vous avez besoin dans le confort de votre foyer. Lorsque vous cherchez un traitement pour les troubles de l'alimentation, vous travaillerez avec un thérapeute et des psychiatres qui ont les compétences nécessaires pour vous fournir le premier pas vers une vie plus équilibrée et plus saine. De cette façon, quel que soit le type de thérapie que vous choisissez, vous aurez le meilleur système de soutien pour créer une voie de rétablissement réussie.

Manger n'est pas le seul comportement impliqué.

L'une des idées fausses les plus courantes est que tous les troubles de l'alimentation impliquent l'action de manger. Bien que ces troubles de l'alimentation comme l'anorexie mentale, la boulimie nerveuse et l'hyperphagie boulimique impliquent tous la nourriture d'une manière ou d'une autre, de nombreux troubles ne le font pas. Beaucoup sont enracinés de manière obsessionnelle-compulsive, qui est liée au TOC, un trouble anxieux courant. Lorsqu'une personne souffre de TOC, elle est obsédée par une sensation particulière, des pensées ou des idées indésirables. Ce processus est en fait assez similaire pour ceux qui sont aux prises avec des troubles de l'alimentation qui tournent autour de votre image corporelle ou de votre poids corporel. Pour être précis, l'un de ces troubles est la dysmorphie corporelle. Ceux qui reçoivent un diagnostic de dysmorphie corporelle ne peuvent pas arrêter de penser à une partie particulière de leur image corporelle. Ces pensées accablantes vous empêchent de continuer tout au long de la journée sans être rassuré ou constamment obsédé par le défaut perçu.

L'objectif est que vous vous sentiez à l'aise dans votre peau et libéré de ce problème de santé mentale accablant. Une fois que vous avez commencé votre traitement, achetez des vêtements dans lesquels vous vous sentez en confiance. Ajoutez l'un de ces soutiens-gorge à couverture complète, des vêtements confortables que vous aimez et une nouvelle tenue qui vous rappelle à quel point vous êtes incroyable, même pendant que vous naviguez dans ce processus.

Les troubles alimentaires n'affectent que les femmes.

C'est un stéréotype ignorant de penser que les femmes sont le seul groupe démographique à lutter contre les troubles de l'alimentation. Il est en fait rapporté que les hommes représentent 10 millions de la population enregistrée qui souffre d'un trouble de l'alimentation. Avec ce fait à l'esprit, il est essentiel de reconnaître que tout le monde mérite un traitement efficace et une aide professionnelle, quel que soit son sexe. Ce domaine est particulièrement difficile à naviguer pour les jeunes hommes, car il existe de nombreux stigmates lorsqu'un homme se soucie de son image corporelle.

Cependant, cela ne devrait jamais vous dissuader de rechercher les niveaux de soins que vous ou votre proche méritez. Si vous veillez sur votre enfant ou votre frère ou votre sœur, souvenez-vous de ces symptômes de trouble afin de pouvoir intervenir correctement si nécessaire. Pour les adolescents, n'oubliez pas de demander une assistance en santé mentale et même éventuellement des conseils nutritionnels. De cette façon, vous êtes en mesure de former un plan de traitement qui fonctionne pour vous.


Idées fausses courantes sur les troubles de l'alimentation

Selon des études récentes, près de 30 millions d'Américains auront un trouble de l'alimentation à un moment donné de leur vie. En raison de ce nombre élevé de personnes touchées, il est important de bien comprendre la complexité des troubles de l'alimentation et les troubles anxieux qui les accompagnent généralement. Si vous ou un être cher tombez dans cette catégorie et souffrez d'un trouble de l'alimentation, il est temps d'obtenir le soulagement que vous méritez. Voici quelques éléments que tout le monde devrait savoir sur les troubles de l'alimentation et des conseils sur la façon de rechercher un traitement.

Comprendre les différents plans de traitement.

Il existe de nombreuses interventions pour aider quelqu'un s'il est aux prises avec un trouble de l'alimentation. L'une des meilleures options à poursuivre comme traitement des troubles de l'alimentation est la thérapie. En cas de doute, tournez-vous vers une thérapie pour recevoir l'aide individuelle d'un professionnel de la santé mentale compétent et compréhensif. Cette incroyable équipe de spécialistes du traitement travaille avec des patients souffrant d'anorexie, de boulimie, d'hyperphagie boulimique, de régimes compulsifs et de comportements d'exercice, et de dysmorphie corporelle.

Ce qui est génial, c'est qu'ils offrent une thérapie en ligne afin que vous obteniez l'aide dont vous avez besoin dans le confort de votre foyer. Lorsque vous cherchez un traitement pour les troubles de l'alimentation, vous travaillerez avec un thérapeute et des psychiatres qui ont les compétences nécessaires pour vous fournir le premier pas vers une vie plus équilibrée et plus saine. De cette façon, quel que soit le type de thérapie que vous choisissez, vous aurez le meilleur système de soutien pour créer une voie de rétablissement réussie.

Manger n'est pas le seul comportement impliqué.

L'une des idées fausses les plus courantes est que tous les troubles de l'alimentation impliquent l'action de manger. Bien que ces troubles de l'alimentation comme l'anorexie mentale, la boulimie nerveuse et l'hyperphagie boulimique impliquent tous la nourriture d'une manière ou d'une autre, de nombreux troubles ne le font pas. Beaucoup sont enracinés de manière obsessionnelle-compulsive, qui est liée au TOC, un trouble anxieux courant. Lorsqu'une personne souffre de TOC, elle est obsédée par une sensation particulière, des pensées ou des idées indésirables. Ce processus est en fait assez similaire pour ceux qui sont aux prises avec des troubles de l'alimentation qui tournent autour de votre image corporelle ou de votre poids corporel. Pour être précis, l'un de ces troubles est la dysmorphie corporelle. Ceux qui reçoivent un diagnostic de dysmorphie corporelle ne peuvent pas arrêter de penser à une partie particulière de leur image corporelle. Ces pensées accablantes vous empêchent de continuer tout au long de la journée sans être rassuré ou constamment obsédé par le défaut perçu.

L'objectif est que vous vous sentiez à l'aise dans votre peau et libéré de ce problème de santé mentale accablant. Une fois que vous avez commencé votre traitement, achetez des vêtements dans lesquels vous vous sentez en confiance. Ajoutez l'un de ces soutiens-gorge à couverture complète, des vêtements confortables que vous aimez et une nouvelle tenue qui vous rappelle à quel point vous êtes incroyable, même pendant que vous naviguez dans ce processus.

Les troubles alimentaires n'affectent que les femmes.

C'est un stéréotype ignorant de penser que les femmes sont le seul groupe démographique à lutter contre les troubles de l'alimentation. Il est en fait rapporté que les hommes représentent 10 millions de la population enregistrée qui souffre d'un trouble de l'alimentation. Avec ce fait à l'esprit, il est essentiel de reconnaître que tout le monde mérite un traitement efficace et une aide professionnelle, quel que soit son sexe. Ce domaine est particulièrement difficile à naviguer pour les jeunes hommes, car il existe de nombreux stigmates lorsqu'un homme se soucie de son image corporelle.

Cependant, cela ne devrait jamais vous dissuader de rechercher les niveaux de soins que vous ou votre proche méritez. Si vous veillez sur votre enfant ou votre frère ou votre sœur, souvenez-vous de ces symptômes de trouble afin de pouvoir intervenir correctement si nécessaire. Pour les adolescents, n'oubliez pas de demander une assistance en santé mentale et même éventuellement des conseils nutritionnels. De cette façon, vous êtes en mesure de former un plan de traitement qui fonctionne pour vous.


Idées fausses courantes sur les troubles de l'alimentation

Selon des études récentes, près de 30 millions d'Américains auront un trouble de l'alimentation à un moment donné de leur vie. En raison de ce nombre élevé de personnes touchées, il est important de bien comprendre la complexité des troubles de l'alimentation et les troubles anxieux qui les accompagnent généralement. Si vous ou un être cher tombez dans cette catégorie et souffrez d'un trouble de l'alimentation, il est temps d'obtenir le soulagement que vous méritez. Voici quelques éléments que tout le monde devrait savoir sur les troubles de l'alimentation et des conseils sur la façon de rechercher un traitement.

Comprendre les différents plans de traitement.

Il existe de nombreuses interventions pour aider quelqu'un s'il est aux prises avec un trouble de l'alimentation. L'une des meilleures options à poursuivre comme traitement des troubles de l'alimentation est la thérapie. En cas de doute, tournez-vous vers une thérapie pour recevoir l'aide individuelle d'un professionnel de la santé mentale compétent et compréhensif. Cette incroyable équipe de spécialistes du traitement travaille avec des patients qui souffrent d'anorexie, de boulimie, d'hyperphagie boulimique, de régimes compulsifs et de comportements d'exercice, et de dysmorphie corporelle.

Ce qui est génial, c'est qu'ils offrent une thérapie en ligne afin que vous obteniez l'aide dont vous avez besoin dans le confort de votre foyer. Lorsque vous cherchez un traitement pour les troubles de l'alimentation, vous travaillerez avec un thérapeute et des psychiatres qui ont les compétences nécessaires pour vous fournir le premier pas vers une vie plus équilibrée et plus saine. De cette façon, quel que soit le type de thérapie que vous choisissez, vous aurez le meilleur système de soutien pour créer une voie de rétablissement réussie.

Manger n'est pas le seul comportement impliqué.

L'une des idées fausses les plus courantes est que tous les troubles de l'alimentation impliquent l'action de manger. Bien que ces troubles de l'alimentation comme l'anorexie mentale, la boulimie nerveuse et l'hyperphagie boulimique impliquent tous la nourriture d'une manière ou d'une autre, de nombreux troubles ne le font pas. Beaucoup sont enracinés de manière obsessionnelle-compulsive, qui est liée au TOC, un trouble anxieux courant. Lorsqu'une personne souffre de TOC, elle est obsédée par une sensation particulière, des pensées ou des idées indésirables. Ce processus est en fait assez similaire pour ceux qui sont aux prises avec des troubles de l'alimentation qui tournent autour de votre image corporelle ou de votre poids corporel. Pour être précis, l'un de ces troubles est la dysmorphie corporelle. Ceux qui reçoivent un diagnostic de dysmorphie corporelle ne peuvent pas arrêter de penser à une partie particulière de leur image corporelle. Ces pensées accablantes vous empêchent de continuer tout au long de la journée sans être rassuré ou constamment obsédé par le défaut perçu.

L'objectif est que vous vous sentiez à l'aise dans votre peau et libéré de ce problème de santé mentale accablant. Une fois que vous avez commencé votre traitement, achetez des vêtements dans lesquels vous vous sentez en confiance. Ajoutez l'un de ces soutiens-gorge à couverture complète, des vêtements confortables que vous aimez et une nouvelle tenue qui vous rappelle à quel point vous êtes incroyable, même pendant que vous naviguez dans ce processus.

Les troubles alimentaires n'affectent que les femmes.

C'est un stéréotype ignorant de penser que les femmes sont le seul groupe démographique à lutter contre les troubles de l'alimentation. Il est en fait rapporté que les hommes représentent 10 millions de la population enregistrée qui souffre d'un trouble de l'alimentation. With this fact in mind, it’s critical to recognize that everyone deserves effective treatment and professional help, regardless of gender. This area is particularly challenging to navigate for younger males because there are many stigmas when a male cares about body image.

However, this should never deter you from pursuing the levels of care that you or your loved one deserves. If you’re looking out for your child or sibling, remember these disorder symptoms so that you can make proper intervention when necessary. For adolescents, remember to reach out for mental health assistance and even possibly nutritional counseling. This way, you’re able to form a treatment plan that works for you.


Common Misconceptions About Eating Disorders

According to recent studies, nearly 30 million Americans will have an eating disorder at some point in their life. Because of this high number of affected individuals, it’s important to fully understand the complexity of eating disorders and the anxiety disorders that commonly pair with them. If you or a loved one falls into this category and struggles with an eating disorder, it’s time to get the relief that you deserve. Here are a few things that everyone should know about eating disorders and some guidance on how to seek treatment.

Understand the various treatment plans.

There are plenty of interventions to take that help someone if they’re struggling with an eating disorder. One of the best options to pursue as an eating disorder treatment is therapy. When in doubt, turn to therapy to receive one-on-one assistance from a knowledgeable and understanding mental health professional. This incredible team of treatment specialists works with patients who have anorexia, bulimia, binge eating disorder, compulsive dieting and exercise behaviors, and body dysmorphia.

What’s great is that they offer online therapy so that you get the help you need from the comfort of your own home. When seeking eating disorder treatment, you’ll work with a therapist and psychiatrists who have the skills to provide you with the first step towards a life that is more balanced and healthy. This way, no matter the type of therapy that you choose, you’ll have the best support system to create a successful road to recovery.

Eating isn’t the only behavior involved.

One of the most common misconceptions is that all eating disorders involve the action of eating. Though these eating disorders like anorexia nervosa, bulimia nervosa, and binge eating disorder all involve food in some way, many disorders don’t. Many are rooted in an obsessive-compulsive manner, which is linked to OCD, a common anxiety disorder. When someone has OCD, they obsess over a particular sensation, unwanted thoughts, or ideas. This process is actually quite similar for those who struggle with eating disorders that revolve around your body image or body weight. To be specific, one of these disorders is body dysmorphia. Those who are diagnosed with body dysmorphia can’t stop thinking about a particular part of their body image. These overwhelming thoughts make it difficult for you to continue throughout your day without reassurance or constant obsession with the perceived flaw.

The goal is for you to feel comfortable in your skin and free from this overwhelming mental health issue. Once you’re into your treatment, buy clothing that you feel confident in. Add one of these full coverage bras, comfortable clothes that you love, and a new outfit that reminds you of how incredible you are, even as you navigate this process.

Eating disorders only affect females.

It’s an ignorant stereotype to think that females are the only demographic that struggle with eating disorders. It’s actually reported that males make up 10 million of the recorded population that suffers from an eating disorder. With this fact in mind, it’s critical to recognize that everyone deserves effective treatment and professional help, regardless of gender. This area is particularly challenging to navigate for younger males because there are many stigmas when a male cares about body image.

However, this should never deter you from pursuing the levels of care that you or your loved one deserves. If you’re looking out for your child or sibling, remember these disorder symptoms so that you can make proper intervention when necessary. For adolescents, remember to reach out for mental health assistance and even possibly nutritional counseling. This way, you’re able to form a treatment plan that works for you.


Common Misconceptions About Eating Disorders

According to recent studies, nearly 30 million Americans will have an eating disorder at some point in their life. Because of this high number of affected individuals, it’s important to fully understand the complexity of eating disorders and the anxiety disorders that commonly pair with them. If you or a loved one falls into this category and struggles with an eating disorder, it’s time to get the relief that you deserve. Here are a few things that everyone should know about eating disorders and some guidance on how to seek treatment.

Understand the various treatment plans.

There are plenty of interventions to take that help someone if they’re struggling with an eating disorder. One of the best options to pursue as an eating disorder treatment is therapy. When in doubt, turn to therapy to receive one-on-one assistance from a knowledgeable and understanding mental health professional. This incredible team of treatment specialists works with patients who have anorexia, bulimia, binge eating disorder, compulsive dieting and exercise behaviors, and body dysmorphia.

What’s great is that they offer online therapy so that you get the help you need from the comfort of your own home. When seeking eating disorder treatment, you’ll work with a therapist and psychiatrists who have the skills to provide you with the first step towards a life that is more balanced and healthy. This way, no matter the type of therapy that you choose, you’ll have the best support system to create a successful road to recovery.

Eating isn’t the only behavior involved.

One of the most common misconceptions is that all eating disorders involve the action of eating. Though these eating disorders like anorexia nervosa, bulimia nervosa, and binge eating disorder all involve food in some way, many disorders don’t. Many are rooted in an obsessive-compulsive manner, which is linked to OCD, a common anxiety disorder. When someone has OCD, they obsess over a particular sensation, unwanted thoughts, or ideas. This process is actually quite similar for those who struggle with eating disorders that revolve around your body image or body weight. To be specific, one of these disorders is body dysmorphia. Those who are diagnosed with body dysmorphia can’t stop thinking about a particular part of their body image. These overwhelming thoughts make it difficult for you to continue throughout your day without reassurance or constant obsession with the perceived flaw.

The goal is for you to feel comfortable in your skin and free from this overwhelming mental health issue. Once you’re into your treatment, buy clothing that you feel confident in. Add one of these full coverage bras, comfortable clothes that you love, and a new outfit that reminds you of how incredible you are, even as you navigate this process.

Eating disorders only affect females.

It’s an ignorant stereotype to think that females are the only demographic that struggle with eating disorders. It’s actually reported that males make up 10 million of the recorded population that suffers from an eating disorder. With this fact in mind, it’s critical to recognize that everyone deserves effective treatment and professional help, regardless of gender. This area is particularly challenging to navigate for younger males because there are many stigmas when a male cares about body image.

However, this should never deter you from pursuing the levels of care that you or your loved one deserves. If you’re looking out for your child or sibling, remember these disorder symptoms so that you can make proper intervention when necessary. For adolescents, remember to reach out for mental health assistance and even possibly nutritional counseling. This way, you’re able to form a treatment plan that works for you.


Common Misconceptions About Eating Disorders

According to recent studies, nearly 30 million Americans will have an eating disorder at some point in their life. Because of this high number of affected individuals, it’s important to fully understand the complexity of eating disorders and the anxiety disorders that commonly pair with them. If you or a loved one falls into this category and struggles with an eating disorder, it’s time to get the relief that you deserve. Here are a few things that everyone should know about eating disorders and some guidance on how to seek treatment.

Understand the various treatment plans.

There are plenty of interventions to take that help someone if they’re struggling with an eating disorder. One of the best options to pursue as an eating disorder treatment is therapy. When in doubt, turn to therapy to receive one-on-one assistance from a knowledgeable and understanding mental health professional. This incredible team of treatment specialists works with patients who have anorexia, bulimia, binge eating disorder, compulsive dieting and exercise behaviors, and body dysmorphia.

What’s great is that they offer online therapy so that you get the help you need from the comfort of your own home. When seeking eating disorder treatment, you’ll work with a therapist and psychiatrists who have the skills to provide you with the first step towards a life that is more balanced and healthy. This way, no matter the type of therapy that you choose, you’ll have the best support system to create a successful road to recovery.

Eating isn’t the only behavior involved.

One of the most common misconceptions is that all eating disorders involve the action of eating. Though these eating disorders like anorexia nervosa, bulimia nervosa, and binge eating disorder all involve food in some way, many disorders don’t. Many are rooted in an obsessive-compulsive manner, which is linked to OCD, a common anxiety disorder. When someone has OCD, they obsess over a particular sensation, unwanted thoughts, or ideas. This process is actually quite similar for those who struggle with eating disorders that revolve around your body image or body weight. To be specific, one of these disorders is body dysmorphia. Those who are diagnosed with body dysmorphia can’t stop thinking about a particular part of their body image. These overwhelming thoughts make it difficult for you to continue throughout your day without reassurance or constant obsession with the perceived flaw.

The goal is for you to feel comfortable in your skin and free from this overwhelming mental health issue. Once you’re into your treatment, buy clothing that you feel confident in. Add one of these full coverage bras, comfortable clothes that you love, and a new outfit that reminds you of how incredible you are, even as you navigate this process.

Eating disorders only affect females.

It’s an ignorant stereotype to think that females are the only demographic that struggle with eating disorders. It’s actually reported that males make up 10 million of the recorded population that suffers from an eating disorder. With this fact in mind, it’s critical to recognize that everyone deserves effective treatment and professional help, regardless of gender. This area is particularly challenging to navigate for younger males because there are many stigmas when a male cares about body image.

However, this should never deter you from pursuing the levels of care that you or your loved one deserves. If you’re looking out for your child or sibling, remember these disorder symptoms so that you can make proper intervention when necessary. For adolescents, remember to reach out for mental health assistance and even possibly nutritional counseling. This way, you’re able to form a treatment plan that works for you.


Voir la vidéo: Söömishäired Radaris 26. septemberil 2017 (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Yardley

    Vous comprenez-vous?

  2. Sittichai

    Qui peut dire au fil !!!!!

  3. Anakausuen

    Je partage complètement votre opinion. Idée excellente, je soutiens.

  4. Zulugami

    Très intéressant, mais à l'avenir, j'aimerais en savoir plus à ce sujet. J'ai beaucoup aimé ton article !

  5. Bramuro

    Je veux dire que vous vous trompez. Je peux le prouver. Ecrivez moi en MP, on discutera.



Écrire un message